Bienvenue à tous les enfants pour notre dernière date de la saison : jeudi 25 août 12h15 + 17h au Sacré-Coeur

« MON FRERE EST UN CHEVAL et MON CHEVAL S’APPELLE ORAGE » d’Alex Cousseau. Lecteur Fred Mudry

Deux horaires pour (re)découvrir ces 2 histoires qui se rejoignent en écho, celle d’Elvis et de Sarantoya… et de belles illustrations pour rêver encore davantage…

Les choix musicaux :

  • Aïkimi (G. Scalesia)
  • L’Albatros (G. Scalesia)
  • Dans la steppe (G. Scalesia)

Jeudi 18 août 12h15 aux Remparts

« PIETRA VIVA », de Leonor de Recondo, 2ème partie. Lecture d’Hélène Cattin

Laissez vous entraîner dans l’univers de Michelangelo et dans la prose poétique de Leonor de Recondo.

Un petit bijou d’émotion taillé sur mesure!

Un clic sur l’image pour vérifier la disponibilité dans Rero

Michelangelo, en ce printemps 1505, quitte Rome bouleversé. Il vient de découvrir sans vie le corps d’Andrea, le jeune moine dont la beauté lumineuse le fascinait. Il part choisir à Carrare les marbres du tombeau que le pape Jules II lui a commandé. Pendant six mois, cet artiste de trente ans déjà, à qui sa pietà a valu gloire et renommée, va vivre au rythme de la carrière, sélectionnant les meilleurs blocs, les négociant, organisant leur transport. Sa capacité à discerner la moindre veine dans la montagne a tôt fait de lui gagner la confiance des tailleurs de pierre. Lors de ses soirées solitaires à l’auberge, avec pour seule compagnie le petit livre de Pétrarque que lui a offert Lorenzo de Medici et la bible d’Andrea, il ne cesse d’interroger le mystère de la mort du moine, tout à son désir impétueux de capturer dans la pierre sa beauté terrestre. Au fil des jours, le sculpteur arrogant et tourmenté, que rien ne doit détourner de son oeuvre, se laisse pourtant approcher : par ses compagnons les carriers, par la folie douce de Cavallino, mais aussi par Michele, un enfant de six ans dont la mère vient de mourir. La naïveté et l’affection du petit garçon feront resurgir les souvenirs les plus enfouis de Michelangelo. Parce qu’enfin il s’abandonne à ses émotions, son séjour à Carrare, au coeur d’une nature exubérante, va marquer une transformation profonde dans son oeuvre. Il retrouvera désormais ceux qu’il a aimés dans la matière vive du marbre.

Le choix des musiciens :

  • Courante  (A. Vivaldi) (1678-1741)
  • Prélude (A. Vivaldi)
  • Siciliano (G. Pergolesi) (1710-1736)
  • Tarantelles (Trad.Italie)
  • Si dolce è il tormento (C. Monteverdi) (1567-1643)
  • 3ème mvt de la Sonate en solm  (A. Vivaldi)

 

Jeudi 11 août 12h15 aux Remparts : une chevauchée de mots pour tous les petits cavaliers en herbe

« MON FRERE EST UN CHEVAL et MON CHEVAL S’APPELLE ORAGE » d’Alex Cousseau. Lecteur Fred Mudry

Un double livre, tête-bêche, avec 2  histoires qui se rejoignent en écho, un texte qui saura vous emballer !

Elvis est né en plein hiver, exactement en même temps qu’un poulain qui porte son nom. Dans le désert de Mongolie où il habite, la vie d’éleveur de moutons n’est pas facile, mais tant qu’Elvis peut chevaucher son cheval, il est heureux. Elvis est un cheval libre et sauvage et seul le petit garçon sait le monter, le calmer et lui parler. Elvis est plus qu’un cheval, c’est un frère. L’année de ses huit ans, alors que l’hiver est encore plus dur que l’année de sa naissance, Elvis se résoud pourtant à vendre son cheval pour aider ses parents. Avant de laisser partir Elvis dans le camion, il lui promet qu’ils se reverront. Le jour de ses huit ans, Sarantoya reçoit de ses parents le cadeau qu’elle avait tant espéré : un cheval. Il ressemble à un ciel avant la pluie et parce qu’il est fougueux et sauvage, elle décide de l’appeler Orage. Le soir, alors qu’elle n’arrive pas à dormir tant elle est excitée de mieux connaître son cheval, Sarantoya pénètre en pyjama dans l’enclos d’Orage. Il se laisse promener et monter. Mais à peine est-elle sur son dos qu’Orage s’enfuit, poussant la porte de l’enclos restée ouverte. Prendant deux nuits et deux jours, Sarantoya sur le dos, Orage galope sans s’arrêter à travers la taïga puis la steppe. Le troisième jour, alors qu’ils sont tous les deux épuisés, Orage s’arrête : un garçon vient à eux. C’est Elvis qui les attend. Dans les paysages contrastés de Mongolie, Alex Cousseau nous amène à la rencontre de deux enfants très différents, réunis par leur affection pour un cheval qui ne se laisse pas emprisonner.

Les choix musicaux :

  • Aïkimi (G. Scalesia)
  • L’Albatros (G. Scalesia)
  • Dans la steppe (G. Scalesia)

Montorge en images

Jeudi 4 août 12h15 à Montorge : bienvenue à tous les petits curieux !

Une nouvelle occasion de découvrir cette lecture multilingue, en français, allemand et tigrinya !

Lecteur Fred Mudry

 

Un clic sur l'image pour réserver dans Rero

Un clic sur l’image pour réserver dans Rero

 

Bienvenue à tous les petits (conseillé dès 5 ans) !

Cette lecture aura lieu sur le site de Montorge PointeurGoogleMap

La programmation musicale :

  • Rondino (Manfred Spies)
  • Valse (P. I. Tchaïkovsky) (tiré de l’Album pour enfants op.39)
  • Polka (P. I. Tchaïkovsky) (idem)
  • Juin, Barcarolle (P. I. Tchaïkovsky) (tiré des Saisons op.37 bis)
  • Méditation (M. Mussorgsky) (feuillet d’album)
  • Malinovka (chanson Ukainienne) (suave comme la framboise)
  • Swing 42 (D. Reinhardt)
AfficheFlyer2016

Le programme complet

Jeudi 28 juillet à 12h15 aux Remparts

« OPIUM », 2ème partie

de MAXENCE FERMINE. Lecture d’Hélène Cattin

Poursuivez le voyage dans la Chine du 19è siècle, sur les traces des thés les plus rares…

Un commerçant anglais découvre l’amour et les vapeurs de l’opium…

Culture et préparation du Thé en Chine » Gravure de Thomas Allom Source:https://raffinementfrancophone.files.wordpress.com

Réservez « Opium » dans Rero.

Vous pouvez également accéder à la version électronique de ce livre en cliquant ici.

Les choix musicaux du jour :

  • Jingpo Folk Song (Trad. minorité Jingpo  / arr. Zhang Zhao)
  • Why are the Flowers so red (Trad. minorité Tadjik  / arr. Zhang Zhao)
  • Senjidma (Trad. Mongolie / arr. Zhang Zhao)
  • Hani Love Song (Trad. Chinois / arr. Zhang Zhao)
  • Enjen (Trad. Tibétain et Ouïghour / arr. Jeff Roberts)
  • Gnossienne n.3 (E. Satie) (1866-1925)
AfficheFlyer2016

Le programme complet

Un piano en ville

Un piano sur la place des Remparts, ça intrigue toujours les passants, jusqu’à ce que la lecture en musique commence…

Piano

Ne ratez pas nos prochaines dates !

AfficheFlyer2016

Le programme complet

Jeudi 21 juillet à 12h15 à Montorge : le rendez-vous des petits et des grands

Une lecture multilingue, en français, allemand et tigrinya, parce que le métissage des mots et des notes sonne doux à nos oreilles !

Lecteur Fred Mudry

 

Un clic sur l'image pour réserver dans Rero

Un clic sur l’image pour réserver dans Rero

 

Bienvenue à tous les petits (conseillé dès 5 ans) !

Cette lecture aura lieu sur le site de Montorge  PointeurGoogleMap

AfficheFlyer2016

Le programme complet

Les oeuvres musicales au programme :

  • Rondino (Manfred Spies)
  • Valse (P. I. Tchaïkovsky) (tiré de l’Album pour enfants op.39)
  • Polka (P. I. Tchaïkovsky) (idem)
  • Juin, Barcarolle (P. I. Tchaïkovsky) (tiré des Saisons op.37 bis)
  • Méditation (M. Mussorgsky) (feuillet d’album)
  • Malinovka (chanson Ukainienne) (suave comme la framboise)
  • Swing 42 (D. Reinhardt)

« Opium » : Les références musicales

La Chine du 19è s’est déclinée musicalement avec les choix musicaux suivants :

  • Jingpo Folk Song (Trad. minorité Jingpo  / arr. Zhang Zhao)
  • Why are the Flowers so red (Trad. minorité Tadjik  / arr. Zhang Zhao)
  • Sodo Yala (Trad. Tibétain et Ouïghour / arr. Jeff Roberts)
  • Wan Nian Huan (Trad. Chinois / arr. Jeff Roberts)
  • Lullaby (Trad. du Nord-Est de la Chine / arr. Zhang Zhao)
  • Remote Xianggelila (Trad. Tibétain / arr. Zhang Zhao)

L’univers du thé : des mots aux notes en passant par les papilles…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.